Tourisme durable, responsable, écotourisme, ou encore équitable, les appellations sont nombreuses. Il est parfois difficile de s’y retrouver et de comprendre les nuances qui différencient ces concepts. Voici un petit glossaire du tourisme durable afin de vous aider à y voir un peu plus clair.

Glossaire du tourisme durable

Tourisme durable

Le tourisme durable intègre les principes de développement durable dans l’activité touristique. Le but est d’atteindre un équilibre entre trois piliers : l’environnement, le social, l’économie. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) définit le tourisme durable de la façon suivante :

Un tourisme qui tient pleinement compte de ses impacts économiques, sociaux et environnementaux actuels et futurs, en répondant aux besoins des visiteurs, des professionnels, de l’environnement et des communautés d’accueil.

OMS

Tourisme responsable

Le tourisme responsable vient répondre aux dérives du tourisme de masses en mettant en avant une façon de voyager plus respectueuse de l’environnement, du développement local, de la population. Choisir de voyager responsable c’est s’efforcer de minimiser son impact sur l’environnement de la destination d’accueil et de ses habitants.

Tourisme équitable et solidaire

Le tourisme équitable et solidaire est inspiré du commerce équitable. Ici, l’objectif est de rémunérer au plus juste la population locale. Il repose sur trois fondements : le commerce équitable, l’économie sociale et solidaire, la solidarité internationale. Ces axes permettent un partenariat équilibré entre le voyageur, l’hôte et le voyagiste.

Les activités proposées aux voyageurs sont issues de la collaboration des professionnels et des acteurs locaux. Ces partenariats participent au bon développement du territoire d’accueil. C’est un lien de solidarité entre le voyageur et la communauté locale qui se crée.

Il existe une charte du tourisme équitable et solidaire, à retrouver sur le site de l’ATES (Association pour le Tourisme Équitable et Solidaire).

Écotourisme

L’écotourisme place la protection de l’environnement et des cultures au cœur de sa philosophie. Cette démarche favorisant le développement durable, cherche à préserver la biodiversité locale. La sensibilisation aux enjeux environnementaux et sociaux est centrale.

Écovolontariat

L’écovolontariat est une forme de voyage participatif et solidaire. Il engage l’action des voyageurs par la participation à un projet visant la valorisation de la biodiversité et de la culture. Ces actions consistent à aider les communautés et donc, sont bénévoles.

Tourisme communautaire

Le tourisme communautaire fonctionne par la coopération de quatre piliers : le développement économique, la justice sociale, l’indépendance et la durabilité. Ici, ce sont les communautés qui gèrent l’accueil des visiteurs pour une totale immersion dans leur quotidien. Le tourisme communautaire est principalement présent dans les milieux ruraux et pauvres. La quasi-totalité des bénéfices est redistribué aux populations locales, ce qui représente un véritable atout pour la communauté.

Slow tourisme

Avez-vous l’impression de carburer pendant vos voyages ? Le temps est compté alors nombreux sont ceux qui tentent de visiter le maximum de lieux possible durant leur séjour. Si nous décidions de privilégier la qualité à la quantité ? C’est ce que propose le slow tourisme, prendre son temps en voyageant et s’imprégner des petits plaisirs et des rencontres.

Woofing

Se retrousser les manches contre un hébergement, c’est le principe de woofing. Ces vacances permettent de partager la vie d’une ferme, d’apprendre à jardiner, récolter, ou comment vivre de la terre.

Labels et certifications

Label Tourisme équitable et solidaire

Ce label qui cible les voyagistes est une initiative de l’ATES. Il a pour objectif de garantir l’engagement des voyagistes pour un tourisme équitable et solidaire, et son respect. 57 critères dont 7 obligatoires permettent l’évaluation minutieuses des professionnels. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Label ATR (Agir pour un Tourisme Responsable)

Le label ATR évalue l’engagement des voyagistes pour un tourisme responsable. Les professionnels doivent apporter la preuve de leur investissement par des actions effectives. La transparence prime. Le label ATR repose sur seize engagements répartis en trois axes : transparence, partenariat, cohérence. Rendez-vous ici pour en apprendre plus.

Green globe

Cette certification internationale s’applique à l’ensemble des professionnels du tourisme (hébergements, voyagistes, loisirs, restauration, etc.). Le Green Globe propose une assistance aux professionnels du secteur ayant fait le choix d’appliquer une gestion environnementale et sociale au sein de leurs activités.

Gîte Panda

Gîte panda est un label initié par la WWF attribué aux gîtes et chambres d’hôtes qui s’engagent à protéger l’environnement, au quotidien, et à valoriser le milieu naturel et ses espèces. Les Gîtes Panda doivent être préalablement agréés Gîtes de France.

Écogîte

Là aussi, les hébergements sont préalablement labellisés Gîtes de France. Les Écogîtes sont conçu selon des techniques et avec des matériaux ayant un faible impact sur l’environnement.

Label Flocon Vert

Flocon Vert garantit l’engagement des destinations touristiques de montagnes dans une démarche de durabilité. Il recense les initiatives des stations de montagnes en faveur du développement durable. Trois valeurs fondamentales sont le socle de ce label : l’exemplarité, la concertation, l’indépendance.

Écolabel Européen

L’Écolabel Européen permet aux consommateurs d’identifier les produits les plus respectueux de l’environnement et de la santé. C’est le seul label écologique officiel en Europe utilisable dans tous les pays de l’Union Européenne.

La Clef Verte

La Clef Verte est le premier label environnemental international pour les hébergements touristiques et les restaurants. C’est un gage de sérieux dont les critères s’appuient sur la politique environnementale, la sensibilisation à l’environnement, la gestion de l’eau, des déchets et de l’énergie, des achats responsables, le cadre de vie.

Pavillon Bleu

Le Pavillon Bleu est un label hissé sur une commune ou un port de plaisance, et attestant de la place majeure que tient l’environnement dans la gestion de leur site. Pour mieux connaître les particularités du Pavillon Bleu, cliquez ici.

Station Verte

Ce label touristique labellise les territoires proposant des séjours avec du sens, authentique, respectueux de l’humain et de l’environnement.

Le tourisme durable ne doit pas être un simple effet de mode. Le contexte actuel nous prouve chaque jour que voyager différemment est indispensable. Nous sommes toujours plus nombreux à prendre conscience que l’enjeu est réel et urgent. S’il existe de nombreuses appellations du tourisme durable, le concept reste le même : le respect de la biodiversité, des hôtes, des cultures, une meilleure distribution des richesses générées par l’activité touristiques. Pour avoir quelques pistes, n’hésitez pas à lire mon article « comment voyager plus responsable« .

Partager sur les réseaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *