L’arrivée d’un bébé dans la vie, c’est une nouvelle organisation qui s’installe. Avant qu’il ne montre sa petite frimousse, il faut passer par la case « achats de naissance ». Que vous ayez un petit budget ou que vous ne souhaitiez tout simplement pas dépenser n’importe comment dans n’importe quoi, dans cet article je partage avec vous mes astuces pour maîtriser votre budget en dépensant plus raisonnablement pour vos achats de naissance.

Faire une liste de vos besoins

Ce fût la première étape pour moi. Dès le troisième mois de grossesse, j’ai établi une liste de tous les achats nécessaires pour bébé doux et pour nous, les futurs parents. Bien entendu, cette liste sera maintes et maintes fois modifiées au cours des neuf mois de grossesse au fur et à mesure que les besoins seront identifiés. Toutefois, faire une liste permet de se concentrer sur ce qui est vraiment utile.

Le but est d’acheter ce qui est sur votre liste pour ne pas faire des achats ici et là sans trop savoir pourquoi. Les boutiques de puériculture regorgent de produits en tout genre qui sont certes très attrayants, mais pas forcément indispensables. Vous aurez toujours des coups de cœur que vous voudrez absolument acheter et qui n’étaient pas dans votre liste. C’est normal et il ne faut pas non plus s’en privé. Le tout est de trouver l’équilibre entre les coups de cœur plus ou moins utiles et les besoins réels.

Un maître-mot : organisation

Une fois la liste faite, n’hésitez pas à classer vos produits : puériculture, chambre hygiène, etc. Trouvez vos propres intitulés qui iront avec votre méthode d’organisation afin de vous y retrouver plus facilement. Pour ma part, j’ai trié le tout sur un classeur Google Sheets. Chaque feuille correspondait à une catégorie et prenait forme sous un tableau comme celui que vous pouvez voir ci-dessous.

BoutiqueProduitLienPrixAchatOffert
SmallablePanier à langer bayu – Olli Ellahttps://bit.ly/30vlQAW69e69e
L’armoire de bébéMatelas à langer lux – Olli Ellahttps://bit.ly/3mvmjwP17,90e17,90e
VerbaudetCouffin en osierhttps://bit.ly/3n2y12j67,99e67,99e
Total154,89e86,9e67,99e
Extrait du tableau où j’ai classé mes achats de naissance.

La colonne « prix » correspond au total des produits se trouvant dans le tableau. La colonne « achat » représente ce que nous avons nous-mêmes achetés et les articles qui nous ont été offerts sont inscrits dans la colonne « offert ». Quand un achat était fait, la ligne correspondante était colorée en vert pour m’indiquer que tel produit était acquis. Cette méthode permet de surveiller les dépenses et ainsi maîtriser le budget. Il est arrivé – plusieurs fois – que Monsieur Chéri et moi craquions pour un article qui n’était pas dans notre liste. Dans ce cas, nous retranscrivions simplement cet achat imprévu. Le but est d’avoir une trace de nos dépenses.

Mon classeur était composé de cinq feuilles représentant chacune une catégorie : puériculture, chambre, toilette, maternité B (pour le sac de bébé à la maternité), maternité M (pour le sac de maman à la maternité).

Oui, vous pourrez ensuite vous reconvertir en comptable ! Rassurez-vous, si organiser vos dépenses vous paraît une charge de travail énorme, elle ne l’est pas en réalité. Ce qui prend le plus de temps, c’est de choisir les articles que l’on souhaite. Le suivi des dépenses, lui, est simplement une retranscription des achats.

Pour vous organiser, je vous conseille d’utiliser Google Sheets. C’est un outil pratique, gratuit, complet, accessible n’importe où et n’importe quand. Surtout, vous pouvez le partager avec votre partenaire pour que vous puissiez tous les deux y avoir accès et le modifier à votre convenance.

Petite astuce : utiliser un réducteur de lien pour la colonne « lien ». Certaines adresses peuvent être très longues !

Prendre le temps de comparer

Comparez, comparez, comparez ! Certes c’est une tâche redondante, mais elle permet surtout de faire de belles économies. D’une boutique à l’autre les prix peuvent varier considérablement pour le même produit. N’hésitez pas non plus à visiter les outlets qui offrent des réductions non négligeables.

Pensez aussi que selon la période de l’année où vous êtes enceinte, vous pourrez profiter des soldes de saison, des French Days ou encore du Black Friday.

Arrêtons nous un instant sur le Black Friday. C’est un sujet parfois sensible. Je ne suis pas du tout d’accord avec cette frénésie de la consommation poussant à acheter des produits juste parce qu’ils sont moins chers, alors que nous n’en avions même pas besoin au départ. En revanche, la démarche est différente si vous attendez cette date pour acheter des articles qui vous sont indispensables. Par exemple, un berceau est un achat qui pèse lourd dans le budget des futurs parents. C’est un achat indispensable qu’il faudra faire de toute façon. L’acheter pendant le Black Friday est juste le moyen de l’avoir à meilleur prix et non pas d’entrer dans cet engrenage de consommer pour consommer.

La liste de naissance

Faut-il faire une liste de naissance ? Si certains n’hésitent pas une seconde, d’autres seront peut-être mal à l’aise à cette idée. Pourtant, les proches sont souvent demandeurs de participer à l’arrivée d’un petit bout de chou, chacun à son échelle. Monsieur Chéri et moi n’avions pas l’intention de faire une liste de naissance. Ce sont nos proches qui nous ont demandé d’en faire une.

À vous de choisir les articles qui figureront sur votre liste de naissance. Dites-vous que chaque participation venant de vos proches sera la bienvenue et soulagera votre budget. De même, soyez sûr qu’ils seront ravis de gâter votre futur bébé. Veillez juste à mettre des articles qui satisferont toutes les bourses pour que ceux qui souhaitent participer puissent le faire l’esprit tranquille.

Les articles de seconde main

Avez-vous pensé à jeter un œil aux articles de seconde main ? Même si vous préférez vous tourner vers du neuf pour votre bébé, certains articles d’occasion sont parfaitement réutilisables. Vous le savez, un bébé grandit très vite. Opter pour de la seconde main pour les vêtements peut donc être une bonne idée. L’application Vinted, par exemple, regorge de petites pépites dont certaines sont quasiment neuves.

Toutefois, le choix de l’occasion pour maîtriser votre budget n’est pas adapté à tous les achats de naissance. Ainsi, pour les sièges-auto il est recommandé de privilégier le neuf pour des questions de sécurité. Sachez qu’un siège accidenté ne peut plus être réutilisé. Faire des économies, oui, mais la santé, le bien-être et la sécurité de bébé doivent rester la priorité.

Penser évolutif et réutilisable

Maîtriser son budget pour les achats de naissance de bébé, c’est bien. Que cela dure, c’est mieux. Privilégiez, dans la mesure du possible, des articles évolutifs et réutilisables. La gigoteuse d’emmaillotage évolutive de Sevirakids, par exemple, pourra être convertie en tapis d’éveil quand bébé sera un peu plus grand.

De même, en tant que futur maman il faudra revoir votre garde-robe. Si le rayon maternité deviendra votre nouvelle cave aux trésors, vous pourrez encore vous habiller dans les rayons standards. Le tout est de mieux choisir ses vêtements pour pouvoir les porter pendant et après la grossesse. Je me suis donc tournée vers des robes cache-cœurs, amples ou à boutons pour pouvoir allaiter par la suite. Voici typiquement le style de robe que j’ai privilégier pendant ma grossesse : robe courte col en V – Stradivarius.

Vous l’aurez compris, le secret pour maîtriser son budget des achats de naissance est l’organisation. En tout cas, c’est ce qui a fonctionné pour nous. Le budget de la liste de départ – en n’appliquant pas ces astuces mais juste en sélectionnant ce qui nous faisait envie – arrivait à 6000 euros. Après avoirs suivi les conseils développés plus haut, notre budget est descendu à 2700 euros. Une économie loin d’être négligeable, sans que nous ayons dû faire l’impasse sur nos coups de cœur et en nous permettant des achats spontanés.

Partager sur les réseaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *