Voyages

Ce qu’on apprend en voyageant seul

Partir seul pour la première fois est une décision difficile à prendre. Aventurier ou non, sortir de sa zone de confort est toujours un cap délicat à franchir. Comment vivre dans un pays que l’on ne connaît pas? Pourtant, si vous trouvez le courage de sauter le pas, vous verrez que partir seul réserve de merveilleuses surprises. Pour vous convaincre, j’ai décidé de partager avec vous, dans une liste non exhaustive, ces choses que j’ai apprises en voyageant seule.

(Ré)Apprendre à se faire des amis

La solitude pousse à aller vers les autres. En voyageant seul on réapprend à se faire des amis. On cherche le contact des autres, ne serait-ce que pour demander son chemin. Le voyage est fait de rencontres surprenantes. Certaines mènent vers des personnes que l’on n’aurais osé aborder dans la vie de tous les jours. C’est là que de belles et riches rencontres peuvent se faire. Même si elles ne dureront probablement que le temps d’une visite, elles n’en seront pas moins intenses et surprenantes.

Le monde n’est pas aussi égoïste que l’on croit

Oui, le monde n’est pas aussi égoïste et blasé qu’on le croit. Vous verrez que le contact est généralement facile et qu’il y aura toujours quelqu’un pour vous aider dans votre périple. Demander son chemin, comprendre une inscription, indiquer les transports à prendre, les gens savent apporter leur aide et le font avec plaisir.

La solitude devient une force

Quand on voyage seul et bien…on voyage seul (perspicace n’est-ce pas ?). Il faut apprendre à se débrouiller dans un pays que l’on ne connaît pas et c’est là que notre force de caractère se révèle. La solitude nous pousse à dépasser nos préjugés, nos limites, nos peurs.

Tout est plus intense

On se retrouve avec soi-même, nos envies, nos peurs, nos doutes, nos joies… Quand on voyage seul, tous les sentiments sont décuplés. Des connexions se font de toutes parts avec les locaux, la nature, la culture. On se retrouve en totale immersion.

On se sent libre

On vit pour soi, voilà la liberté ! On est libre d’aller où on veut, de manger où on veut, de faire ce qu’on veut, sans demander l’avis de personne. Ne pas faire de concession sur ce que l’on souhaite découvrir, cela a parfois du bon. On vit simplement l’instant présent, une véritable liberté retrouvée.

Le voyage en solo, c’est un apprentissage avancé de la vie. On apprend à faire confiance et à se faire confiance, à aller vers les autres. On retrouve une indépendance et une liberté cherchée. Par-dessus tout, ce qu’on apprend en voyageant seul c’est d’abord à se connaître soi-même.

Partager sur les réseaux

À découvrir

1 Comment

  1. J’aime beaucoup! Je cherche encore le courage de partir seule, mais un jour, bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *